Concours National des Veaux Charolais
Ça repart !

Herd Book Charolais et Chloé Monget
-

Le 7 septembre avait lieu, au Marault, le traditionnel Concours National des Veaux Charolais, suivi de la vente nationale aux enchères ; des instants privilégiés pour tous les éleveurs ou visiteurs. 

Ça repart !
Plus de 1 000 visiteurs sont venus durant la journée assistés à l'événement.

Au total, près de 300 animaux étaient exposés avec pas moins de 296 Charolais (240 mâles et 56 femelles avec de 13 mois et moins). Ils étaient issus de 92 élevages différents venus de 23 départements. 

Belle participation 

Cette participation est à noter car elle est supérieure de près de 30 % à la moyenne enregistrées par le Herd Book Charolais ces 10 dernières années. Sébastien Cluzel, président du Herd Book Charolais s'en est d'ailleurs félicité : « Nous sommes ravis de la mobilisation massive pour le concours National Veaux et en parallèle pour le concours National Adulte qui aura lieu à Cournon en Octobre prochain et qui affiche déjà complet en termes de participation ! 2022 s'annonce vraiment comme une année à succès pour la Charolaise et cela augure le meilleur pour le plus grand nombre ! ». Pour rappel, le concours était aussi l'occasion de reconduire la catégorie Sélection Bien Naître introduite pour la première fois au CNV l'an dernier afin de mettre en lumière les qualités maternelles et aptitudes au vêlage. Dans cette catégorie, une quarantaine de spécimens environ ont été présentés. 

Des engagements à prendre

Avant la vente de l'après-midi, il a d'ailleurs souligné « qu'au vu du bon nombre de personnes présentes durant l'événement, le Charolais a encore de beaux jours devant lui. Mais, il est nécessaire de pérenniser ce regain d'envie pour le métier tout en impliquant les jeunes afin de rendre nos professions plus attractives pour eux – notamment via une rémunération correcte ». Sur ces paroles, et devant près de 1000 visiteurs, la vente des 32 veaux à pu démarrer sous le marteau de Martial Tardivon de la Sicafome, partenaire de l'événement. 

Une belle valorisation

Au final c'est plus de 100 participants (en ligne et en présentiel), qui ont suivi les enchères qui étaient vives. 27 veaux ont été vendus au total avec un prix moyen s'élevant à environ 6110 euros – soit approximativement 20 % de plus qu'en 2021. L'enchère la plus importante s'est envolée à 16 100 euros pour Tonyparker – Gaec Micaud – adjugé vendu à l'AJEC. « Le bilan de la vente nationale, reflète bien le fait que les ventes aux enchères restent un très bon moyen de bien valoriser les animaux de qualité. Nos animaux se sont vendus à des tarifs intéressants pour les naisseurs. C’est un pari gagnant qui, quoi qu’on en pense, n’est absolument pas risqué quand il s’agit de qualité ! » Sébastien Cluzel, Président Herd Book Charolais.  

Les premiers concernés
Jean-Marie, à gauche, et son frère, Laurent, à droite, pour le Gaec Goujat (Cours – 69) avec Ton Ideal ayant remporté le 1er rang des veaux mâles nés du 23/03/2022 au 15/04/2022.

Les premiers concernés

Dans les allées du Marault, jeunes et moins jeunes se croisent pour partager une seule et même passion. Mais, les raisons de leurs venues sont diverses ; petit tour d'horizon de leurs objectifs ! 

Jean-Marie Goujat, pour le Gaec Goujat – 69 (associé avec Bruno, son père, et Laurent, son frère ) détaille : « C'est le premier rendez-vous de la saison des concours où l'on retrouve les meilleurs de la race et de toute la France. Pour nous, venir est nécessaire pour voir ce que peuvent produire les autres élevages afin de situer nos performances par rapport aux autres. La sélection est une passion, comme l'élevage en général, et pouvoir échanger sur nos pratiques est indispensable pour notre travail. Les concours c'est un peu comme les émissions de télé type Top Chef : cela rend les participants visibles et leur permet d'attirer une belle clientèle. C'est toujours un plaisir de voir les évolutions du monde de l'élevage et de la sélection qui permet de faciliter nos conditions de travail et de rendre nos exploitations plus performantes économiquement. Cette année, nous sommes fiers d'avoir obtenu des prix, et particulièrement pour Ton Idéal, fils d'Idéale qui fut l'égérie du Salon Internationale de l'Agriculture en 2020 ! »

De son côté, François Durand, travaillant en exploitation depuis une vingtaine d'années à Parigny-les-Vaux (58) souligne : « Nous avons, avec Michel Champeau, fait l'acquisition en copropriété de Top Chef pour 4 800 euros (né à la SCEA Laurent Cordebois). Pour nous, c'est l'animal qui morphologiquement nous correspondait le mieux. Certes, sur le papier il est bon, avec des parents à la hauteur de nos attentes, mais nous connaissions déjà le cheptel avant de venir – ce qui nous a confortés dans notre choix. Pour certains, il est clair que ne pas avoir de regard sur le cheptel souche peut être un frein pour l'achat. En tout cas, nous réalisons des achats régulièrement lors du concours car il s'agit de l'élite du Charolais qui y est présenté ; une rencontre à ne pas manquer ! »

Voir le cheptel est donc pour quelque-uns un point indispensable, comme Jean-Marc Lespinasse venu de  Saint-Forgeux-Lespinasse (42) : « J'ai repéré un veau en ferme et je suis venu voir si je pouvais l'acquérir aujourd'hui. Je procède très souvent ainsi car j'apprécie de voir les parents afin de me faire mon idée sur l'animal. Question technique, je trouve que la vente avec boîtier est très appréciable, d'une part car l'on gagne du temps avec ce procédé efficace et d'autre part car cela permet de rester discret voir invisible dans la salle des vente »

Un avis également partagé par Olivier Bouhot, éleveur en Côte d'Or : « Je viens seulement pour voir aujourd'hui. Pour ma part, je préfère voir les cheptels en entier afin d'acquérir un animal, car parfois un seul veau n'est pas représentatif du reste du troupeau. Je vais cibler ceux qui peuvent m'intéresser et j'irai dans les fermes ensuite pour me faire une idée »

Cédric Emile, éleveur à Fertrève (58) pointe : « Je suis venu principalement pour voir les collègues, et éventuellement acheter. Le concours national et la vente sont surtout l'occasion de découvrir une partie de ce qui se fait de mieux dans la race, et c'est également ainsi que l'on apprend à connaître les origines. La vente est assez précoce pour la saison, donc nous avons le temps de voir leur évolution...même si ici on retrouve la crème de la crème ».

Enfin, les concours et ventes sont aussi l'occasion de garder autre chose : « C'est important de voir ce qu'il se fait et surtout de garder un lien avec la profession, on revoit les jeunes qui ont grandit, l'évolution de la race... c'est toujours un bonheur de voir que cela continu ! » explique Jacques Guillemet éleveur dans l'Allier durant 42 ans désormais à la retraite mais venu assisté à la vente. 

Propos recueillis par Chloé Monget 

 

Palmarès Super Prix, Prix d'honneur et Prix d'ensemble

Prix d'Honneur Veaux mâles 

1. Talisman- EARL Friaud Nicolas (Le Veurdre – 03 )

2.  Thermidor - Prain Thierry (Vue – 44) 

3. Trésor - GAEC Pierre Didier et Evelyne (Gueugnon – 71)

Prix d'Honneur Veaux mâles d'automne 

1. Texas – Gaec Richard (Saint Reverend – 85 )

2. Super Boy - Gaec Maréchal (Toulon-Sur-Arroux- 71)

Prix d'Honneur Veaux femelles 

1. Tempérence – Vannereux Christophe (Bourbon L'Archambault – 03) 

2. Toscane - SCEA Bonnichon et Lemasson (Le Chatelet -18)

Prix d'Honneur Veaux femelles d'automne 

1. Trompette – Gaec Richard (Saint Reverend – 85 )

2. SA Guinée – EARL Berger Stéphane ( Ternant – 58)

Prix d'Honneur Veaux mâles Sélection Bien Naître 

1. Tom – Gaec Prost CF (Montceaux l'Etoile – 71) 

2.  Talentueux – Gaec Blandin Cury (Vaumas – 03)

Super Prix d'ensemble Veaux Mâles 

1. Gaec Lacour Père et fils (Saint Vincent des Près – 71)

Prix d'ensemble Veaux Mâles 2e catégorie 

1. Gaec Micaud (Ygrande – 03) 

2. Gaec Langillier Jean-Marc et F. (Saint Berain sous Sanvignes – 71) 

3. Gaec Guisset Gacon (Saint Germain Lespinasse – 42) 

Prix d'ensemble Veaux Mâles 1e catégorie 

1. Gaec Lacour Père et fils (Saint Vincent des Près – 71)

2. Gaec de Saint Roch (Recey sur Ource - 21)

3.Bonnet Richard (Bourbon L'Archambault – 03) 

Prix d'ensemble Veaux femelles 1e catégorie 

1. Aumeunier Hugues (Dompierre Les Ormes – 71) 

2. Lemaitre Pierre-Jean (Decize - 58)

3. Gaec Cante (Châtillon – 03) 

Prix d'ensemble Veaux femelles 2e catégorie 

1. SCEA Bonnichon et Lemasson (Le Chatelet – 18 )

2. Gaec Froidurot (Jours Les Baigneux – 21) 

3.Corneloup Denis ( Avrilly – 03) 

Prix d'ensemble AJEC 

1. Tonnerre - Gaec Deboux (Chougny – 58)

2. T En Rêve – Gaec Lacour Père et Fils (Saint Vincent des Près – 71) 

3. Titan – Gaec Elevage Merle (Saint Maurice de Lignon – 43)