Intergénération
Les animaux : créateurs de liens

Chloé Monget
-

Le 19 janvier dernier, trois étudiantes en BTSAPA 2eme année au LEGTA de Challuy ont réalisé une journée de médiation avec l'Ehpad de La Providence à Varennes-Vauzelles.

Les animaux : créateurs de liens
Julie Ariano, Margo Bertol et Océane Menault, les trois étudiantes en BTSAPA 2eme année au Legta de Challuy ayant réalisé le projet de médiation animale à l'Ehpad de la Providence à Varennes-Vauzelles. Crédit photo : Julie Ariano, Margo Bertol et Océane Menault

Dans le cadre de leur cursus (BTSAPA 2e année au Legta de Challuy), Margo Bertol, Océane Menault et Julie Auriano, devaient mettre sur pied un projet de médiation. « Nous devions le réaliser de A à Z » pointe Margo Bertol. Après des échanges entre les trois étudiantes, le thème était trouvé : « la médiation animale en Ehpad ».

Renouer des liens

« Nous souhaitions réaliser ce projet puisque cela nous semblait important, surtout dans ce contexte de crise sanitaire, de renouer le contact avec les personnes âgées. Nous voulions organiser un projet qui nous ressemble, liant le relationnel et les animaux ; deux thèmes que nous apprécions et qui nous tiennent à cœur. Ainsi, nous aspirions à faire découvrir cette thérapie qui lie l’humain à l’animal pour un bien-être réciproque ; le fait de se sentir entourer dans les moments où souvent on se sent le plus seul. La crise sanitaire a engendré une baisse de communication et donc de liens sociaux entre les membres d’une famille, les proches mais aussi entre résidents. Cette médiation a pour but d’aider les personnes âgées, de stimuler leurs sens, de les apaiser ainsi que de leur redonner le sourire mais elle permet aussi de sensibiliser le personnel médical ainsi que les familles » pointent les étudiantes. Au total, une centaine de résidents ont pu profiter de cette journée orchestrée par ces élèves conjointement avec Christine Gauthier, médiatrice animale et tutrice sur ce projet.


Leçons de vie

Si cet événement a été apprécié par tous, Margo souligne que : « C’était un projet à réaliser ! Nul doute ! Cette expérience m’a beaucoup apporté sur le plan du relationnel entre personnes âgées et les animaux. En effet le mélange intergénérationnel a permis d’échanger avec les résidents sur leur vie antérieure et ainsi raconter ce dont ils se souvenaient et appréciaient. Ce qui m’a le plus plu c’était d’apporter du baume au cœur à ces personnes tout en apportant de nouvelles choses grâce aux diverses activités. De voir leurs yeux briller quand ils avaient entre leur main un lapin ! Une vraie expérience de vie ! ». De son côté, Océane explique que : « Cette journée a été très enrichissante, cela m’a fait chaud au cœur de voir les résidents de l’Ehpad émerveillés par les animaux qu’ils caressaient, cela leur remémorait des souvenirs. Cette journée leur a permis de se divertir avec des animaux le temps d’une journée pour sortir du quotidien ainsi que d’échanger quelques mots avec les autres patients ». Julie Auriano conclu : « ce fut une très bonne journée remplie d’émotions ! J’espère que nos activités leur ont plu et qu’ils ont autant apprécié notre venue que nous, et qu’on a pu leur laisser de bons souvenirs grâce à tous ces petits animaux ! ».

Note : Le Groupe Coisnon, l'Ehpad de la Providence, le Legta de Challuy ainsi que le Rotary club de Nevers ont été des partenaires financiers pour la réalisation du projet.