Le 24 juin Livry était sous le feu des projecteurs avec la réunion « hors les murs » du Sénat et l'inauguration du QG de « Ville à Joie ». 

Livry à toute allure
La moyenne d'âge des jeunes embauchés par Ville à joie est de 25 ans environ.

Si les travaux du projet de boulangerie et de casiers automatiques du centre bourg de Livry (voir TDB n° 1678) n'ont pas encore commencé, la commune ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. En effet, le 24 juin dernier, une délégation du Sénat avait fait le déplacement pour découvrir les projets en cours et parler avenir, le tout présidé par Françoise Gatel (Sénatrice d'Ille-et-Vilaine, Membre de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale, Présidente de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation). 

Volonté d'avancer 

Durant les échanges de la délégation, chaque personnalité invitée (voir encadré correspondant) a pu prendre la parole pour mettre en avant les projets menés dans le département et dans certaines collectivités spécifiques mais également pour pointer ce que le Sénat pourrait débloquer pour faciliter ces initiatives. Ainsi a été mis en lumière une éventuelle simplification des démarches d'appel à projet de l'État, ou encore l'instauration d'une plus grande souplesse dans leur attribution afin de ne « pas cloisonner les initiatives » souligne Marius Drigny, président de « Ville à Joie » ; un point de vue partagé par Anne-Catherine Loisier (Sénatrice de la Côte-d'Or, vice-Présidente de la commission des affaires économiques, Membre de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation) : « Il manque une certaine liberté d'action. On nous demande de rentrer dans des cases mais cela n'est pas toujours possible ». Mme la sénatrice Gatel a insisté sur le fait que le Sénat partageait cette vision de « l'encombrement administratif » qui ne permettait pas de « libérer les énergies positives pour des projets collant aux attentes du terrain » avant d'ajouter : « il faut sortir du théorique avec une simplification des démarches ». Eric Guyot, Président du Pays Val de Loire Nivernais a martelé de son côté : « il faut que l'État nous fasse confiance et nous donne les moyens de travailler. Nos campagnes bouillonnent d'idées, mais il faut les aider pour les rendre réelles »

Les enjeux de demain 

Parmi les autres sujets évoqués par la délégation spécifiquement pour la Nièvre : l'enseignement supérieur, les transports ou encore l'accès aux soins. Ces deux derniers points ont été montrés du doigt comme de véritables points noirs pour le département, et, tous se sont accordés sur le fait que des actions devaient être mises en place pour y palier. Fabien Bazin, président du Conseil Départemental a rappelé les moyens mis en oeuvre ou en cours sur ces points avant de rappeler que « les projets ne pouvaient se faire sans les citoyens et qu'une consultation de leur avis et un engagement de leur part était indispensable ». Les discussions se sont conclues autour de la présentation de « Ville à joie », portée par Marius Drigny, son président, et la découverte de son quartier général situé à La Bayolle. 

La Ville à joie ira à vous

« Ma grand-mère habite un petit village et la disparition des commerces, un à un, m'a frappé et touché. En partant de cela, j'ai eu l'idée de créer une entreprise itinérante qui apporterait outre une buvette et un bbq pour retrouver les soirées de village d'antan, une myriade d'autres partenaires : gendarmerie, opticien, médecin, assureurs... en somme faire en sorte que les acteurs du territoire viennent directement à la porte des citoyens » explique Marius. Dans cette entreprise il obtient le soutien de la commune de Livry, via son maire Adrien Aufèvre : « le projet est innovant et répond totalement à une demande du territoire. En plus, il est créateur d'emploi ». Sur ce dernier point, Marius a donc embauché d'autres jeunes pour l'aider dans ses missions itinérantes : « Nous sommes quinze environ et venons d'horizons totalement différents mais avec une même volonté : renouer avec le contact de proximité tout en proposant des services utiles et ludiques à tous ». Pour la première tournée, près de 220 dates sont déjà programmées dans la Nièvre, l’Aube, la Côte d’Or, l’Aisne, la Seine-Maritime et la Somme. Pour plus de renseignements : https://villeajoie.fr/ ou marius@villeajoie.fr ou par téléphone au 06 45 88 81 11.

Un quartier général particulier 

Ainsi l'initiative « Ville à joie » a posé ses valises à La Bayolle, dans une ancienne maison d'hôte dont les anciens propriétaires ont laissé une grande majorité de meubles. Si la partie d'habitation appartient à l'entreprise, l'autre partie de bâtiments (granges) a été, elle, rachetée par la commune, pour accueillir prochainement d'autres projets... Livry n'a donc pas fini de bouillonner.

Personnalités
La congrégation a visité les stands des partenaires de Ville à joie durant l'inauguration.

Personnalités

De nombreuses personnalités avaient fait le déplacement pour l'inauguration : 

Françoise Gatel, Sénatrice d'Ille-et-Vilaine, Membre de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale, Présidente de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation ; Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de la Côte-d'Or, vice-Présidente de la commission des affaires économiques, Membre de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation ; Nadia Sollogoub-Thollenaz, Sénatrice de la Nièvre, Jean-Michel Houllegatte, Sénateur de la Manche, Membre de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, Membre de la commission des affaires européennes, Membre de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation ; Agnès Canayer, Sénatrice de Seine-Maritime, Secrétaire de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale, Vice-Président de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation, Membre de la délégation sénatoriale aux outre-mer, Membre de la délégation parlementaire au renseignement, Membre de la commission de vérification des fonds spéciaux ; Daniel Barnier, Préfet de la Nièvre ; Fabien Bazin, Président du Conseil Départemental de la Nièvre ; Eric Guyot, Président du Pays Val de Loire Nivernais ; Christian Paul, Président du Pays Nivernais Morvan ; Yves Ribet, Président de la Communauté de Communes Nivernais Bourbonnais ; Adrien Aufèvre, Maire de Livry. D'autres étaient également invitées comme : François Hollande, Ancien Président de la République ; Marie-Guite Dufay, Présidente du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté ; Hicham Boujlilat, Conseiller Régional Bourgogne-Franche-Comté ; Sylvain Mathieu, Conseiller Régional Bourgogne-Franche-Comté ; ainsi que les 30 Maires ruraux de la Nièvre qui vont recevoir les dates Ville à Joie.