Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 19-12-2019]

Joyeux Noël !

La Bourgogne s’invite dans vos repas de fêtes

photo article
La bûche pain d’épices et cassis va en surprendre plus d’un.
photo article
Pour accompagner le foie gras, rien de tel qu’une tranche de pain d’épices.
photo article
Le foie gras de canard, un incontournable des repas de fêtes.
photo article
Les navettes au saumon fumé et chèvre frais à la ciboulette sont idéales pour l’apéritif.

Mercredi, c’est Noël. Et qui dit Noël, dit partager un bon repas en famille. Mais quitte à se faire plaisir, autant profiter des bons produits locaux de nos producteurs de la Région. Après tout, Noël est un repas de fête aussi pour nos estomacs. Ce n’est pas nos papilles qui s’en plaindront.

Noël approche et vous ne savez toujours pas ce que vous allez manger ? Marre de la traditionnelle (bien que délicieuse) dinde de Noël avec ses petits marrons ? Pas de panique, les producteurs de la Région ont la solution avec un menu, proposé par leur soin. Vous salivez déjà ? On vous rassure, nous aussi.
Un repas de Noël (certains diront un repas tout court) ne débute pas sans un apéritif. «Quelques navettes au saumon fumé, chèvre frais à la ciboulette dans un pain brioché, c’est toujours apprécié», indique Gérard Breton, du Gaec Desmoutiers & Breton. Sans oublier les traditionnels toasts au foie gras avec du pain d’épices, «qui se marie parfaitement avec le foie gras», assure Christine Busson, productrice de miels et ses dérivés. Et surtout, on n’oublie pas, le foie gras, ça ne s’étale pas !
On accompagne le tout d’un verre de ratafia ou d’un kir. Avec du Bourgogne aligoté s’il vous plaît et non pas du Crémant.
On enchaîne ensuite avec quelques escargots de Bourgogne, il serait dommage de passer à côté. Ainsi que de la truite fumée, idéalement avec une noisette de beurre sur du pain de seigle.

Au menu : magret de canard
En plat, que pensez-vous d’un magret de canard ? «On le coupe légèrement du côté peau, on le fait cuire à la poêle 10 minutes côté peau et 5 min de l’autre côté», conseille Roger Rabuat, producteur de foie gras de canard et plats cuisinés. Une viande que l’on peut accompagner d’une sauce au foie gras, «que l’on verse dessus au dernier moment» et des pommes de terres sarladaises, «que l’on fait revenir à la poêle dans la graisse de canard», ajoute-t-il.
Autre idée ? Un boudin blanc de canard avec quelques pommes au four, ou encore un rôti de canard. Oui, cette année, le canard est au centre de vos assiettes. On n’oublie pas le vin blanc durant le repas. Ou du jus de pomme du Domaine La Charloise pour les enfants.
Il vous reste bien encore un peu de place pour le fromage ! Et surtout pour du chèvre avec le Vézelay, un fromage de l’Yonne en forme de dôme, plutôt doux. Ou bien le fromage aux saveurs de Noël à base de cannelle, clous de girofle, de sésame et de pain d’épices. Un délice.

La touche fraîcheur en fin de repas
Quant au dessert ? Cette fois-ci, pas de surprise : on vous propose la bûche. Un grand classique mais qui fonctionne toujours. Pourquoi pas la bûche pain d’épices et cassis, la bûche phare de cette année que propose Coralie Fouquet, productrice de glaces, «pour créer l’étonnement». «Il y a aussi la bûche vanille caramel, avec des éclats de noisettes caramélisées, la bûche 100% sorbet (fraise myrtille) pour les intolérants au lait, ou la bûche mandarine chocolat noir pour l’esprit de Noël». La touche fraîcheur pour bien clôturer le repas.
Et avant d’ouvrir les cadeaux de Noël, un petit digestif est le bien venu : poire, mirabelle, reine-claude, eau de vie de pomme, au choix, selon les goûts de chacun.
Voilà de quoi passer un très bon repas. En attendant, on vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année.

Christopher Levé

elections 2020
photo article

Portrait d’agricultrice : - S’organiser pour tout concilier

[En ligne le 02-01-2020]

photo article

Orientation professionnelle - Se former autrement avec les Compagnons du Devoir

[En ligne le 10-01-2019]

photo article

Elle sillonne la campagne nivernaise durant tout l’été - La caravane de la culture sillonne la campagne nivernaise cet été

[En ligne le 07-08-2014]

RECHERCHE

ÉDITION N°1562

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux