Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 07-05-2019]

Élevage

Une année ovine chargée

photo article
De nombreux intervenants sont attendus le 24 mai à la table ronde organisée chez Laurence et Gilbert Laborde à Montigny-sur-Canne
La Chambre d’agriculture a dévoilé les contours de l’année 2019 consacrée à la relance de la filière ovine. Plusieurs temps forts sont prévus. Explications.
C’est l’un des gros chantiers de la nouvelle mandature à la Chambre d’agriculture : relancer la filière ovine qui est en perte de vitesse dans le département. «Pourtant, nous sommes le premier département en termes de nombre de brebis de Bourgogne Franche-Comté» signale Didier Ramet, le président de la Chambre d’agriculture.

Mais cette position de leader est aujourd’hui fragilisée pour plusieurs raisons : difficulté de renouveler les générations, mauvaise image de la production et un marché qui est fluctuant. L’objectif de la Chambre d’agriculture au travers de cette «année du mouton» est de montrer que le métier a de nombreux atouts et surtout d’attirer de jeunes éleveurs. «L’installation demande moins d’investissement qu’en bovin. Des outils de contention sont également disponibles pour alléger le travail de l’éleveur» souligne Christophe Rainon, conseiller ovin à la Chambre d’agriculture. Ils permettent de supprimer ou de retarder l’apparition des troubles musculo-squelettiques. Avant de se lancer dans des actions d’envergures, la Chambre d’agriculture a rencontré les acteurs de la filière ovine pour cerner leurs attentes. Ces derniers ont un réel besoin en viande toute l’année et pas uniquement lors des fêtes religieuses qu’elles soient musulmanes ou chrétiennes. La deuxième action a consisté à réaliser une enquête avec les BTS ACSE du Legta de Challuy pour cerner les attentes des éleveurs ovins et la vision des éleveurs non ovins du département (cf Terres de Bourgogne, édition 1523).

Une table ronde avec les acteurs de la filière
Fort de ce constat et de ce travail, une table ronde est organisée le vendredi 24 mai chez Laurence et Gilbert Laborde à Montigny-sur-Canne de 14 h à 17 h Au programme, une première intervention de Marie Carlier, cheffe de projet à l’Institut de l’Élevage. Elle présentera les grands mouvements du commerce mondial (échanges, lieux de production et consommation mondiale).

Elle s’arrêtera ensuite sur la production nationale avec un zoom sur les bassins de consommation et les signes de qualités. Sans oublier le Brexit et ses éventuelles conséquences pour notre pays. Une restitution de l’enquête des BTS ACSE du Legta de Challuy est ensuite prévue. Elle sera suivie par l’intervention de Maurice Huet, le président d’Interbev ovin. Il tentera d’apporter des réponses aux attentes sociétales du consommateur d’aujourd’hui et exposera comment proposer de nouvelles recettes et de nouveaux produits pour répondre à la demande des consommateurs. Enfin, la dernière intervention de l’après-midi est celle de l’association «l’agneau près de chez vous» présidée par Florent Brideron, éleveur dans l’Yonne. Il viendra présenter un exemple de structuration collective qui s’accompagne d’une démarche locale. Une mise en perspective de l’organisation, des volumes et des marchés sera également présentée.

Un événement interactif
L’intérêt de ce type de journée est que chacun puisse échanger sur ses attentes, ou ses projets. C’est tout l’enjeu du temps d’échange qui est prévu en clôture de cette table ronde. L’ensemble des personnes présentes auront à réfléchir à la question suivante : «au regard des attentes sociétales, (qualité, appartenances territoriales), croyez-vous qu’il soit possible d’envisager des complémentarités entre les acteurs nationaux (coopératives, abatteurs) et les acteurs qui se structurent à l’échelle locale pour écouler la production en captant de la valeur ajoutée ?»

Théophile Mercier

votre publicité

Enseignement - Un projet bien avancé

[En ligne le 16-05-2019]

photo article

Fédération départementale Groupama - Une année qui se clôture bien

[En ligne le 16-05-2019]

photo article

Diversification - La truffe, un complément de revenu envisageable pour les agriculteurs

[En ligne le 16-05-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1528

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux