Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 07-02-2019]

Cuma

Les Cuma en territoires

photo article
La première AG de territoire de l’Yonne a eu lieu en Puisaye-Forterre
photo article
La première AG de territoire de l’Yonne a eu lieu en Puisaye-Forterre
La nouvelle organisation des Cuma Bourgogne Franche-Comté donne du sens pour garder du contact et de la proximité en définissant des zones de regroupement. Dans l’Yonne, quatre territoires ont été définis.
La région Bourgogne Franche-Comté compte aujourd’hui trente deux territoires. Ce nouveau découpage permet de garantir une présence territoriale rapprochée entre les Cuma et la fédération pour répondre aux besoins des Cuma. Chaque territoire est tenu de réaliser une assemblée générale annuelle, au cours de laquelle des référents sont élus. Les Cuma d’un secteur sont rattachées à des référents, ce qui permet d’avoir un contact régulier sur le terrain entre les Cuma.
Dans l’Yonne quatre territoires sont identifiés. L’assemblée de territoire de Puisaye-Forterre s’est tenue le 25 janvier dernier, réunissant vingt deux Cuma pour cette matinée d’échanges. À l’ordre du jour la présentation de la nouvelle organisation qui a suscité de nombreuses remarques sur le fait de communiquer plus facilement dans un groupe plus petit, d’un même territoire avec des projets identiques. L’échange, le partage de pratiques et d’expériences qui permet aux Cuma de se renseigner et de se concerter sur des idées de projets pour leur concrétisation. Chaque Cuma s’est exprimée sur son fonctionnement et sur ses projets.

Optimiser le matériel sous-utilisé des Cuma
Alain Gouin, président de la Cuma de l’Agréau, précise tout l’intérêt pour les jeunes d’adhérer à une Cuma : «Cela permet de partager du matériel performant, parfois difficile à investir seul sur une exploitation». Pour aller plus loin dans l’optimisation du matériel en commun la Cuma de Coopensil, présidée par Mathieu Babut a présenté l’idée de partager un atelier entre deux Cuma : ce dispositif se nomme l’intercuma. Le principe est le suivant : une Cuma B adhère à une Cuma A. Pour se faire, la Cuma B souscrit du capital social et détermine une durée d’utilisation pour les services auxquels elle adhère, par la signature d’un bulletin d’engagement. Les objectifs : optimiser le matériel en commun sous-utilisé, diminuer les charges de mécanisation, dynamiser un territoire et construire des projets en commun. Mathieu Babut précise qu’il est important de bien se renseigner sur l’idée du projet pour étudier les différentes solutions possibles, ne pas se précipiter, étudier l’idée ensemble avec les adhérents des deux Cuma.

Une Cuma pour les salariés ?
Francis Letellier, adhérent de la Cuma de Saint-Privé et président de l’organisme Agri-viti-emploi 89 (AVE 89) a présenté cette structure qui propose des solutions adaptées aux besoins de main-d’œuvre. AVE 89 s’occupe également de gérer les formalités administratives ainsi que le recrutement. Francis Letellier précise la facilité d’utilisation de  ce service, qui permet de s’affranchir des contraintes administratives parfois chronophages, ce qui libère du temps sur d’autres postes. AVE 89 offre l’opportunité d’embaucher un salarié à plusieurs, ce qui permet d’optimiser les temps de travaux. L’assemblée de territoire s’est clôturée après l’élection des référents du secteur Puisaye-Forterre qui sont : Alain Gouin, Nicolas Lambrecht, Mathieu Babut et Sébastien Sevin

Sophie Dusseau, Animatrice Cuma 89

photo article

Betteraves - Versements revus à la baisse : la réaction de la CGB

[En ligne le 25-04-2019]

photo article

Gel - Sueurs froides pour les viticulteurs et arboriculteurs icaunais

[En ligne le 18-04-2019]

photo article

Viticulture - Un nouveau réseau météo pour plus de précision

[En ligne le 11-04-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1524

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux