Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 10-01-2019]

Économie circulaire

Une source d’innovation pour l’agriculture

photo article
Alors que l’agriculture prête trop souvent le flanc à l’agribashing, le secteur est un moteur de l’économie circulaire, qui répond en tout point à la demande sociétale, notamment en matière de préservation des ressources naturelles. Ce sera un sujet phare de l’édition 2019 du salon de l’Agriculture.
« Dans tous les travaux de prospective autour de l’économie circulaire menés ces dernières années, l’agriculture a toujours une place centrale », explique Jérôme Mousset, chef du service agriculture et Forêt à l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Cette dernière définit l’économie circulaire comme « un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de la vie des produits (biens et services) vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien-être des individus ».
Face à des ressources naturelles en diminution, l’agriculture est en première ligne de ce défi pour continuer à produire suffisamment. L’élevage constitue d’ailleurs, depuis toujours, un système circulaire efficace, recyclant dans la chaîne alimentaire animale de nombreux co-produits issus de l’industrie agroalimentaire et de résidus de récolte, tout en améliorant la fertilité des sols et en produisant de l’énergie renouvelable. L’agroécologie permet par ailleurs d’intégrer les principes de l’économie circulaire en associant davantage culture et élevage, en recouplant les cycles de l’azote et du carbone, etc. Une tendance très largement répandue dans le monde agricole.
« Aujourd’hui, il y a une remise en cause des systèmes existants, la diversification est très importante. Le projet classique de faire comme papa n’existe plus, les jeunes s’installent avec de nouveaux projets qui intègrent la diversification des assolements », mais aussi la méthanisation et, plus généralement, la valorisation des co-produits, témoigne Jean-Luc Poulain, agriculteur et président du Ceneca, le Centre national des expositions et concours agricoles, qui organise entre autres le Salon international de l’agriculture (SIA). L’évènement, qui se tiendra du 23 février au 3 mars 2019, sera d’ailleurs l’occasion de mettre à l’honneur l’économie circulaire dans le milieu agricole.

Énergie, nouveaux matériaux…
Cette vitrine offerte par le Salon de l’agriculture permettra de mettre en lumière toutes les innovations du secteur agricole en la matière, prenant le contre-pied de l’image des métiers parfois archaïques souvent présente dans l’esprit du grand public. Ainsi, les matières plastiques biosourcées se développent, et de nombreuses applications industrielles sont aujourd’hui possibles grâce à l’extraction de l’amidon contenu dans les céréales.
Les biocarburants ont également le vent en poupe, notamment le bioéthanol, produit à partir des résidus des sucreries et des amidonneries d’origine française à 90 %. Entre 2016 et 2017, la consommation de biocarburants destinés aux transports a augmenté de 7,1 % en France, avec une plus forte hausse du bioéthanol (+ 13,7 %). Des initiatives positives que le Salon de l’agriculture pourra valoriser.
« L’une des valeurs fondamentales du SIA, c’est la pédagogie », souligne ainsi Valérie Le Roy, directrice du salon. Une pédagogie qui sera aussi nécessaire en direction des politiques qui viendront comme tous les ans arpenter les allées du Parc des expositions parisien, car des freins restent à lever pour développer davantage l’économie circulaire dans le secteur agricole.
Face à la difficulté à faire avancer un certain nombre de projets de méthanisation, par exemple, « c’est un moyen de communication : ce que c’est qu’un méthaniseur, à quoi ça sert, comment on l’alimente, etc. », indique Jean-Luc Poulain, qui regrette que sur d’autres sujets comme les éoliennes, on arrive aujourd’hui à une situation de blocage. Le Salon de l’agriculture pourra aussi être un vecteur pour faire progresser l’acceptabilité, vis-à-vis des différents publics.
photo article

Commerce extérieur - L’angoisse de la balance

[En ligne le 18-07-2019]

photo article

Future Pac - Réaliste, la présidence finlandaise du Conseil de l’UE ne prévoit pas d’accord en 2019

[En ligne le 11-07-2019]

photo article

Stations météo - Les stations météo connectées révolutionnent l’itinéraire cultural

[En ligne le 11-07-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1536

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux