Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 20-01-2021]

Circuit court

Une nouvelle adhérente pour le réseau Bienvenue à la Ferme

photo article
Marie-Dominique Commaille est l’une des nouvelles adhérentes de l’année.
Le réseau nivernais de Bienvenue à la Ferme s’étoffe encore un peu plus avec l’arrivée depuis le début de l’année de Marie-Dominique Commaille, productrice de colis d’agneau et de veau en circuit court.
Installée depuis 2017 au départ à Saincaize avec une troupe ovine d’une cinquantaine de brebis, l’éleveuse compte aujourd’hui environ 200 mères et une dizaine de charolaises sur la commune de Decize.
Elle exploite au total 65 ha ce qui est plutôt rare par rapport à la moyenne départementale. «J’ai volontairement une petite surface pour valoriser au mieux mes produits. N’étant pas fille d’agriculteur, je n’avais de toute manière pas la possibilité d’obtenir une grosse surface. C’est la raison pour laquelle, je me suis orientée dès le début vers la vente directe et la transformation» nous explique-t-elle.
Vendre en vente directe en 2017 dans le département n’allait pas forcément de soi.
Hormis des magasins comme Secret de Paysans, la filière n’était pas aussi développée qu’aujourd’hui. «Les deux confinements successifs ont été bénéfiques pour les producteurs. Pour ma part, j’ai capté de nouveaux clients durant cette période qui me sont restés fidèles encore aujourd’hui» explique-t-elle. En parallèle de son métier d’éleveuse, Marie-Dominique Commaille est également formatrice au CFA de Challuy pour des classes qui vont du CAP au BAC pro au lycée.

Une valorisation des produits en caissette
Pour son atelier ovin, Marie-Dominique Commaille réalise une transformation par mois dans une période qui s’échelonne du mois d’avril jusqu’à la fin de l’année.
Elle propose des colis d’agneau de 3 à 18 kg avec notamment de l’épaule, du gigot, des côtelettes ou encore des merguez. Parallèlement, elle fait faire à l’institut charolais des terrines et des pâtés.
Avec son atelier ovin, elle vend également entre vingt et trente reproducteurs par an. Côté bovin, elle propose des colis de veau de 5 kg dans lesquels on peut trouver du rôti, de la blanquette, de l’osso buco ou encore des escalopes.
L’éleveuse ne se contente pas de transformer sa viande, elle valorise aussi la matière première de ses moutons à savoir la laine. Avec ce produit elle confectionne entre autres des couettes, des boucles d’oreilles. «Cette activité me permet de diversifier mes revenus. Étant donné que la laine ne vaut plus rien, je trouvais intéressant de la valoriser plutôt que de la vendre brute» estime-t-elle.

«Objectif : faire un magasin à la ferme»
Son adhésion à Bienvenue à la Ferme répond à la logique de développer encore plus la vente directe. «L’avantage de faire partie de BAF, c’est la force de frappe en matière de communication qui est indispensable pour se faire connaître. Je voulais aussi faire partie d’un groupe ou d’un réseau pour pouvoir échanger avec d’autres collègues. De plus étant installée à Decize, je compte me servir du potentiel du port pour développer ma clientèle. Enfin pour ce qui est des projets, je compte développer un magasin à la ferme. Sachant qu’il y a des aides pour ce type de dossier, autant en profiter» explique l’éleveuse.

Contact : Marie-Dominique Commaille, Tél. 06 24 32 77 08

Théophile Mercier

votre publicité
photo article

Quel futur pour les zones intermédiaires ? - Cinq pistes de réflexion pour imaginer l’avenir

[En ligne le 24-02-2021]

photo article

Prospective - Un scénario de rupture pour l’agriculture nivernaise ?

[En ligne le 17-02-2021]

photo article

Enseignement agricole - Nadia Sollogoub nommée dans une mission d’information

[En ligne le 10-02-2021]

RECHERCHE

ÉDITION N°1618

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux