Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 09-09-2020]

Environnement

« Vraiment aucun scrupule »

photo article
Deux pneus balancés, près d’un axe routier.
photo article
Frédéric Porcheret, dans le canton d’Arnay-le-Duc, avec sa dernière découverte en date.
Un agriculteur du canton d’Arnay-le-Duc déplore plusieurs incivilités autour de son exploitation.
Aux « traditionnels » packs de bières délaissés dans les prés s’ajoutent désormais des dépôts de plastiques en tout genre. Frédéric Porcheret, exploitant agricole à Champignolles, en a fait plusieurs fois les frais ces derniers mois : « la palme revient sans aucun doute à ces deux pneus que j’ai trouvés l’an passé dans un de mes prés. Je venais de passer devant, quelques minutes auparavant, et il n’y avait pourtant rien. Les gens n’ont vraiment aucun scrupule et balancent ça, comme ça, en pleine journée. J’ai deux autres exemples plus récents. Au printemps, en plein confinement, j’étais en train de broyer des ronces quand tout à coup un gros sac plastique est passé dans la machine, tout est parti en lambeaux. À l’intérieur : des cotons-tiges, des lingettes, des bouts de plastique de toute sorte… Dans l’incertitude sanitaire du moment, je me suis bien protégé pour tout ramasser. Plus récemment encore, mi-juillet, j’ai trouvé un dépôt similaire dans un autre pré, avec un gros plastique qui devait protéger quelque chose comme un canapé ou un matelas. Il y avait aussi des cendres de poêle… ». Récemment inscrit sur les réseaux sociaux, Frédéric Porcheret a partagé ses différentes « trouvailles » en mode public, avec l’espoir que le ou les auteurs se reconnaissent et réfléchissent plus d’une fois à l’avenir : « il existe des déchetteries pour jeter des choses pareilles, et nous payons tous des taxes pour bénéficier de ce service, alors pourquoi s’en priver ? Je pense que ces gestes sont un peu à l’image d’une partie de la société, les gens ne veulent plus s’emmer… La déchetterie est fermée ? On balance où on peut. Le problème, c’est qu’ils emmer… la planète et nous, agriculteurs, par la même occasion ! Je suis loin d’être le seul à avoir des anecdotes de ce type, ce genre d’incivilités est de plus en plus fréquent. Cela est d’autant plus difficile à accepter que les responsables de ces actes, à mon avis, sont les mêmes qui critiquent sans cesse les exploitants agricoles, dès lors qu’ils sortent un pulvérisateur ou moissonnent tard le soir. Les agriculteurs recyclent un maximum leurs déchets, nous avons des papiers signés qui prouvent que nous les avons bien ramenés dans des centres agréés. Nous donnons le maximum et en retour, nous déplorons ces incivilités, c’est bien dommage ».

AG

votre publicité
photo article

Récolte de pommes de terre - Pas trop la frite

[En ligne le 24-09-2020]

photo article

Ouverture de la chasse - Ils rattaquent

[En ligne le 09-09-2020]

photo article

Production laitière - Environnementalement vôtre

[En ligne le 09-09-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1597

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux