Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 29-07-2020]

Circuits courts

L’idée du surgelé

photo article
Sylvain et Rosine Mallet se sont lancés dans les circuits courts il y a deux ans.
Une ferme de Beurey-Bauguay commercialise des steaks hachés surgelés depuis le 15 juillet.
La vente directe démarre sur des chapeaux de roue au Gaec de Sous la Velle. Pas moins de sept bovins ont été transformés et écoulés au cours de sa première année, douze autres l’ont été durant la campagne suivante. Cet élevage de l’Auxois compte une centaine de vaches charolaises et propose déjà une large gamme de produits à ses clients, tels que des colis de viande de 5 et 10 kg, des terrines, des tartinades, des saucissons, de la viande de bœuf séchée sans oublier de très bonnes pièces à griller durant l’été. Des colis d’agneau sont aussi au menu, une petite troupe ovine étant aussi élevée à Beurey.

Une grande nouveauté
Un autre produit vient de faire son apparition sur la carte de la ferme, comme l’indiquent Sylvain et Rosine Mallet : «Jusqu’à présent, seules nos jeunes vaches et génisses étaient transformées. L’idée était de valoriser aussi quelques vaches de réforme, notamment les pièces des avants. Nous avons pensé au steak haché, qui est peu répandu sous la forme surgelée dans les circuits courts fermiers. Ce produit offre la possibilité aux consommateurs, notamment actifs, de manger à tout moment de la qualité et du local, en ne passant pas beaucoup de temps en cuisine. Parents de deux enfants, nous sommes nous-mêmes concernés par cette contrainte de temps».

En vente en supermarché
Le couple côte-d’orien a déjà démarché les Super U de Venarey-Les Laumes, Sombernon et Gevrey-Chambertin pour la commercialisation de leur produit, qui comprend huit steaks de 120 grammes vendus au prix de 14,50 euros.
Cette viande est également disponible aux mêmes endroits que les autres mets du Gaec, à savoir le marché de Saulieu le samedi matin, le marché du terroir organisé chaque vendredi soir chez Jean-Baptiste Goulier à Marcilly-Ogny, à la Ferme de la Motte Giron à Dijon ainsi que chez deux restaurateurs à Arnay-le-Duc et Thoisy-la-Berchère. «Nos produits sont aussi proposés au drive fermier de Dijon depuis peu. Nous sommes aussi adhérents au réseau Bienvenue à la ferme depuis quelques jours», ajoute Rosine Mallet, bénévole sur le Gaec, qui a fait appel aux talents de graphiste de sa sœur pour une conception très personnalisée de l’emballage du produit.

Une phase test
Le Gaec de Sous la Velle travaille avec l’atelier de découpe Seléviandes, basé à Saint-Rémy en Saône-et-Loire, et avec un second prestataire spécifiquement pour les steaks hachés. «Nous ne sommes qu’au démarrage de cette nouvelle activité, nous attendons d’avoir un peu plus de recul pour voir comment nous allons procéder et évoluer. Pour les stocks, nous ne savons pas encore s’il nous faut 100 kg ou une tonne ! Une seule bête a été tuée pour l’instant», observe Sylvain Mallet. L’exploitation de Beurey, dans laquelle travaille également Brigitte Bizouard, reçoit le public à domicile pour retirer les commandes. Une ancienne écurie sera prochainement aménagée pour améliorer le confort des clients, assurer les ventes et stocker la viande dans une chambre froide. Contact : 06 30 07 32 13, www.fermedesouslavelle.com et page Facebook «La ferme de Sous la Velle».

Aurélien Genest

foire de chalon
photo article

Moutarde - ça pique

[En ligne le 29-07-2020]

photo article

Productions végétales - Le blé tient ses promesses

[En ligne le 29-07-2020]

photo article

Abreuvement des bovins - Une solution tombée du ciel

[En ligne le 29-07-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1590

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux