Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 23-04-2020]

Réseaux sociaux

Le temps d’un échange avec Emmanuel Macron

photo article
Agriculteur connecté, Brice Veaulin montre son travail dans ses champs sur les réseaux sociaux. L’un de ses derniers tweets a appelé le Président de la République à lui répondre chaleureusement.
photo article
Le 17 avril dernier, Brice Veaulin, agriculteur à Rogny-les-Sept-Écluses a tweeté un message sur son travail de semis dans ses champs. Un tweet qui lui a valu une réponse chaleureuse du Président de la République, Emmanuel Macron, remerciant l’agriculture française pour son travail quotidien.
Grand adepte de Twitter, Brice Veaulin, agriculteur à Rogny-les-Sept-Écluses poste régulièrement des messages sur son réseau social fétiche. Le vendredi 17 avril, comme à son habitude, il poste ce dernier tweet sur les semis qu’il effectue dans ses champs. «Dernier jour de semis de maïs. J’ouvre les terres au fur et à mesure des semis pour éviter l’assèchement mais sans mottes», écrit-il, suivi de quelques hashtags.
Un message qui réussit à attirer l’attention du Président de la République, Emmanuel Macron, qui lui répond : «Merci à nos agriculteurs engagés pour continuer à produire et à nous nourrir. Ensemble nous allons rebâtir notre indépendance agricole», suivi du #FranceUnie.
«Avoir le Président de la République qui nous (agriculteurs) relaie et dit que c’est bien que nous soyons là et que nous assurons notre rôle, je trouve que c’est très valorisant, surtout face au contexte actuel», commente Brice Veaulin, satisfait d’avoir pu interpeller Emmanuel Macron.
L’agriculteur a répondu à son tour au Président de la République. «Merci, c’est vrai que la situation est difficile mais l’agriculture n’attend pas et il faut faire face. L’épidémie est une grosse épreuve et les agriculteurs français feront en sorte de nourrir les concitoyens».

«Nous laisser les moyens de produire correctement»
«Ce qui est intéressant, c’est que le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a également réagi, ainsi que le député de l’Yonne Guillaume Larrivé, qui a continué sur la souveraineté et tous les enjeux importants pour notre profession», continue Brice Veaulin. «Nous avons des techniques agricoles qui évoluent et le climat est de plus en plus dur. Nous, nous allons faire en sorte de trouver des solutions, mais il faut qu’on nous laisse les moyens de produire correctement».
Vice-président de l’association FranceAgritwittos, Brice Veaulin est un habitué des réseaux sociaux. «Le but de l’association est de mettre en avant une communication positive de l’agriculture et de faire passer des messages, comme celui que le Président de la République a relayé», explique-t-il. «C’est aussi essayer de rentrer dans les instances, sans forcer la main. C’est de toujours montrer le bon côté des choses. On explique que la communication engagée est limitée. Le but est d’apporter un avis au grand public, autre que ceux qui dénigrent l’agriculture française».
Pour Brice Veaulin, rester connecté durant cette crise sanitaire est important en tant qu’agriculteur. «Il faut montrer aux gens que l’agriculture française ne s’arrête pas et que l’on fait les choses bien», indique-t-il. «On a un état sanitaire qui est irréprochable en France. Il faut continuer», conclut Brice Veaulin.

Christopher Levé

votre publicité
photo article

Initiative - La relocalisation de la commercialisation avec Agrilocal89

[En ligne le 27-05-2020]

photo article

Abbaye de la Pierre qui Vire - Un marché de producteurs ce dimanche

[En ligne le 27-05-2020]

photo article

Élevage - Les impacts de la crise sanitaire sur la filière

[En ligne le 27-05-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1580

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux