Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 09-04-2020]

Covid-19

Le Préfet de l'Yonne fait le point sur les marchés

photo article
Le vendredi 3 avril, Henri Prévost, Préfet de l'Yonne, a donné une conférence de presse pour aborder la crise sanitaire à l'échelle départementale. L'agriculture a été évoqué à travers les marchés. Fermés la semaine dernière à la demande du Gouvernement, certains ont pu rouvrir leurs portes sur autorisation du Préfet.

Retrouvez la conférence de presse en podcast


Liste des marchés ouverts au 3 avril

Henri Prévost, Préfet de l'Yonne, a donné rendez-vous le vendredi 3 avril aux médias locaux pour évoquer la crise sanitaire à l'échelle locale. À cette occasion, un point sur les marchés icaunais a été fait.
Lors de son allocution télévisée le lundi 23 mars dernier, le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé la fermeture temporaire de tous les marchés en France. Une décision prise dans le cadre du confinement imposé par le Gouvernement français. Cependant, le Premier Ministre avait laissé la possibilité aux Préfets de déroger à ce décret sous certaines conditions : que les marchés alimentaire répondent à un besoin d'approvisionnement de la population et qu'ils accueillent un nombre de personnes limité.
Si certaines demandes des maires des communes du département ont été refusés, le Préfet de l'Yonne a toutefois autorisé 32 communes a rouvrir leurs marchés (chiffre au 3 avril 2020, ndlr). « C'était la volonté de permettre l'approvisionnement des habitants », indique Henri Prévost, Préfet de l'Yonne. « Le Gouvernement a toujours été très vigilant à ce qu'il n'y ait pas de restriction aux denrées alimentaires essentielles. On a travaillé, au niveau national, avec les professions qui organisent les marchés pour que ces derniers soient organisés dans des conditions très sécurisés ».

Les demandes étudiées au « cas par cas »
Alors, pourquoi avoir dans un premier temps fermés tous les marchés français ? « Il avait été observé, lorsque le décret a été pris, que le marché, qui est un lieu de convivialité par définition, avait gardé cet aspect. De ce fait, l'organisation des marchés ne permettait pas le bon respect du confinement », répond Henri Prévost. « Les gens se croisaient, les gens étaient heureux de se retrouver et cela créé des points de rencontres, certes agréables, mais en contradiction avec la logique du confinement. C'est pour cela que le Gouvernement avait pris des mesures très restrictives ».
Des mesures auxquels pouvaient donc déroger « au cas par cas », les Préfets. « Il y a eu une circulaire qui est venue préciser les conditions dans lesquels les marchés peuvent être autorisés, ce qui m'a conduit à autoriser un certain nombre de maires à rouvrir à nouveau leurs marchés (voir liste par ailleurs, ndlr) ».
Cependant, il ne suffit pas qu'une commune fasse une demande pour que son marché se tienne à nouveau. « Nous l'étudions de façon très précise », assure le Préfet de l'Yonne. « Il faut que les maires nous démontre que l'organisation des étales et de la circulation permettent bien de ne pas avoir de croisement de personnes ou de personnes qui touchent les fruits ou les légumes par exemple, que tout cela soit fait dans des règles d'hygiène extrêmement poussées. Les marchés ouverts aujourd’hui sont des lieux très sûrs où on peut se rendre sans appréhension »
Beaucoup d'entre-eux sont des marchés couverts. « Ils permettent notamment de pouvoir limiter l'entrée et la sortie. Cela permet de limiter ne nombre de personnes simultanément dans un même lieu, d'organiser des files d'attentes (correspondant aux règles sanitaires imposées). C'est plus facile à faire dans un marché couvert », explique le Préfet de l'Yonne, qui a tout de même autorisé quelques marchés ouverts à rouvrir.

Christopher Levé

votre publicité
photo article

Foins - De la bonne qualité, malgré une quantité hétérogène

[En ligne le 04-06-2020]

photo article

FDSEA 89 - Notre mobilisation commence à porter ses fruits

[En ligne le 04-06-2020]

photo article

AVE 89 - Relevage, moissons, vendanges… Les recrutements sont lancés

[En ligne le 04-06-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1581

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux