Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 26-03-2020]

Union Charolais Croissance

Le bilan des ventes de 2020

photo article
( Crédit photo : B.Elmanowsky ) Le record de vente aux enchères revient à Ourson pour 4 650 euros.
photo article
( Crédit photo : B.Elmanowsky ) Penseur P a été acheté par Charolais Univers à la station de Charmo).
La campagne de ventes des reproducteurs de l’Union Charolais Croissance et du Centre d’élevage Cialyn/Sicarev Coop est terminée. Au total, ce sont 190 taureaux qui ont trouvé un nouvel élevage pour continuer leurs carrières de reproducteurs.
La rentrée en station de ces jeunes mâles s’est effectuée début août pour les sites de Charmoy et de Montrond-lès-Bains (42), et mi-septembre pour le site de Créancey (21). Ils ont ensuite été évalués selon le protocole très strict de l’Institut de l’élevage : croissance mesurée, morphologie, aptitudes fonctionnelles, auxquels s’ajoutent l’évaluation génomique et l’évaluation de leurs semences, offrant ainsi le maximum d’informations sur des jeunes reproducteurs pour cet âge.
Pour cette année, avec une alimentation rationnée, la croissance moyenne a été de 1 620 g/j.

Des acheteurs venus de 26 départements
La moyenne de prix pour cette campagne frôle les 3 000 euros et les acheteurs sont venus de 26 départements sur toute la France, avec 45 % des taureaux qui restent en Bourgogne. Parmi cette série, trois reproducteurs ont été achetés par les entreprises de sélection : Othello (évalué à Créancey 21), un fils de Jaguar sur Ternois né à l’EARL des Oliviers (71) acheté par Gènes Diffusion, et deux par Charolais Univers à la station de Charmoy (89) : Obi, un fils de Lucifer sur Hummer né chez Xavier Nollevalle (02) et Penseur P, un fils de Giono sur Unico P né chez Éric Lauseur (58).
Ce dernier a d’ailleurs été retenu par l’UCC pour intégrer son programme : ce très jeune taureau hétérozygote sans cornes présente une morphologie très intéressante avec beaucoup de squelette et de la viande dans son dos pour faire un très bel adulte, de très bons aplombs et en plus, offre un pedigree très facile d’utilisation.

Un record de vente à 4 650 euros
Le record de vente aux enchères revient à Ourson né au GAEC d’Admelle (54) et a été attribué à la SCEA des Chênes dans la Nièvre pour 4 650 euros. C’était un fils de Lucciano P qui avait lui-même été conservé par l’UCC en 2017 : la descendance de ce taureau a marqué les esprits cette année par les performances de croissance bien au-dessus de la moyenne ainsi qu’une grosse morphologie mixte viande.
Cette année encore, les taureaux sélectionnés ont fait le bonheur des acheteurs grâce aux profils génétiques et morphologiques variés : qualités maternelles, morphologie, viande, gène sans cornes, facilité de naissance… L’investissement sur la génétique est important pour la rentabilité des élevages et depuis sa création il y a 35 ans, le programme UCC répond aux besoins des éleveurs par ses orientations de sélection.
Cette campagne 2020 s’est terminée dans un contexte sanitaire compliqué pour tous. Aussi nous vous donnons rendez-vous en 2021 pour les prochaines ventes en espérant que les recrutements de cette fin de printemps et de ce début d’été se dérouleront dans les meilleures conditions.

L’équipe UCC

photo article

Élevage - Des formations pour les éleveurs… et leurs chiens

[En ligne le 25-06-2020]

photo article

Moissons - La saison est lancée !

[En ligne le 25-06-2020]

photo article

Viticulture - Les formations reprennent au CFPPA

[En ligne le 25-06-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1585

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux