Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 20-02-2020]

Nécrologie

Gilbert Champagne s’en est allé

Nous avons appris il y a quelques jours la disparition de Gilbert Champagne, décédé brutalement à l’âge de 71 ans. Retour sur le parcours de ce militant de l’environnement et de la filière ovine.
C’est une figure du département qui s’en est allée. Gilbert Champagne, 71 ans est décédé au début du mois d’un arrêt cardiaque. Cet exploitant agricole s’était installé en 1982 avec son épouse Nadine. Il conduisait une troupe ovine de 400 brebis Îles de France. C’était un homme d’engagement qui aimait la transmission. Il n’a pas hésité, par exemple, à créer l’Association Pour l’Accueil en Sologne Bourbonnaise (APEASB) pour présenter sur son exploitation et pendant plusieurs jours, le métier d’agriculteur à des jeunes collégiens de la région parisienne. Il renouvellera l’opération pendant dix ans. En 1999, Gilbert Champagne change de stratégie et converti la ferme vers l’agriculture biologique.

Il sera l’un des premiers exploitants à prendre le virage du bio dans le département. «Les premières années n’ont pas été faciles car étant originaire de la région parisienne, nous n’étions pas forcément bien vus dans le secteur» nous a confié Nadine Champagne. Sa vie sera surtout marquée par de nombreux engagements syndicaux à commencer par la FNSEA où il fut membre de la commission bio entre 2006 et 2013 et membre de la Fédération National Ovine dès les années 2000. Il adhérera également au Groupement des Agrobiologistes de la Nièvre et à l’association des moutonniers de la Nièvre.

On retiendra également de lui son engagement pour la filière ovine avec son investissement sur la Foire Ovine de Decize qu’il a présidé durant quinze ans. Son attachement à l’environnement le conduira à créer la fête éco bio au début des années 2000. «C’était un petit marché qui a débuté à Dornes au début mais c’est aujourd’hui un rendez-vous attendu à Decize avec des conférences et des spectacles» explique Nadine Champagne. «Gilbert était un homme engagé pour la filière ovine. C’est lui qui m’a transmis le flambeau de la filière ovine dans le département» explique Marcel Cottin, président de la section ovine de la FDSEA. Outre son métier, Gilbert Champagne s’est battu pour son territoire notamment contre le projet de TGV et le projet de la mine à Lucenay-les-Aix. Il s’est engagé en politique pour les élections municipales de 2001, pour le Conseil général et fut candidat pour les législatives de 2012 et 2017 sous l’étiquette Europe Écologie Les Verts. À ses heures perdues, Gilbert Champagne était aussi musicien. C’était une personnalité très connue dans le département qui laisse aujourd’hui l’exploitation à sa fille Lucile.

Théophile Mercier

votre publicité
photo article

Ensilage - Un partenariat gagnant-gagnant

[En ligne le 04-06-2020]

photo article

Expérimentation - Tester l’agriculture de demain

[En ligne le 04-06-2020]

photo article

Élevage - Des pommes de terre dans l’ensilage

[En ligne le 04-06-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1581

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux