Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 06-02-2020]

Créancey

Le compte à rebours est lancé

photo article
Le Gaec de Sous la Velle, à Beurey-Bauguay, revient sur son achat de l’an passé.
La vente du GIE Charolais Évaluation débute ce vendredi à 14 heures.
Le site internet de la station d’évaluation de Créancey connaît de nombreuses connexions depuis plusieurs jours, après la publication des photos, vidéos et des différents index des reproducteurs mis en vente ce vendredi. Pour affiner leur sélection, les acheteurs potentiels ont la possibilité de venir au pôle agricole ce vendredi dès 10 heures pour apprécier de visu le ou les bovins susceptibles de les intéresser. Sylvain Mallet et Jacques Bizouard, de Beurey-Bauguay, avaient saisi cette opportunité l’an passé en venant dès l’ouverture des portes de l’établissement : «Quatre veaux avaient retenu notre attention sur le catalogue disponible sur internet. Les voir de près nous a permis d’en éliminer un et d’établir une hiérarchie dans nos choix». Les deux Côte-d’oriens s’étaient fixé une limite de prix à 3 200 euros : «les enchères sont vite montées sur l’animal que nous avions le mieux classé, nous avons vite abandonné. En 2019, plusieurs veaux avaient pris la direction de la République Tchèque et celui-ci en faisait partie. Les deux autres reproducteurs qui nous intéressaient étaient à peu près du même niveau. Nous n’avons pas pu avoir le premier, mais une enchère supplémentaire, au-delà de notre limite, nous a permis d’avoir le troisième !» New-York, né au Gaec Mougin dans le département de la Haute-Saône, a donc été acquis pour la somme de 3 250 euros.

Pleine satisfaction
New-York est déjà à l’origine de dizaine de produits sur l’exploitation de Beurey-Bauguay : «tout se passe très bien pour le moment. Acheter un reproducteur en station apporte des garanties dans bien des domaines, nous n’avons que très rarement des surprises, les veaux sont testés. New York est notre cinquième acquisition à Créancey, nous en avons déjà acheté trois au GIE et deux à l’UCC. Nous recherchons constamment des taureaux non issus d’insémination, avec une bonne valeur génétique. Le vêlage facile est l’une de nos grandes priorités». Sylvain Mallet et Jacques Bizouard n’achèteront vraisemblablement aucun reproducteur cette année mais tous les deux seront néanmoins présents ce 7 février à Créancey, dès le milieu de matinée : «comme bon nombre d’éleveurs, nous ne sommes pas près de perdre cette habitude ! Cette grande journée d’élevage réunit les meilleurs taureaux de la race charolaise, elle est très intéressante à suivre. En plus, ce rendez-vous est très convivial, avec un déjeuner proposé juste avant le début de la vente».

Aurélien Genest

photo article

Station d’évaluation de Créancey - Le concert d’Obispo

[En ligne le 13-02-2020]

photo article

ZDS - La définition d’une injustice

[En ligne le 06-02-2020]

photo article

Agri-Ressources 21 - Pour tout type de main-d’œuvre

[En ligne le 06-02-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1565

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux