Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 30-01-2020]

Châtillonnais

Les raisins de la colère

photo article
Le 22 janvier, lors d’une réunion organisée par le syndicat des bourgognes et la CAVB.
Les viticulteurs du Châtillonnais pourraient perdre l’appellation Bourgogne. Explications.
L’Inao, l’Institut national de l’origine et de la qualité, a mandaté une commission d’enquête pour réviser l’aire géographique de l’AOC Bourgogne. Certaines communes de Côte-d’Or, dont celles du Châtillonnais, sont donc menacées. Christophe Suchaut, conseiller viticole à la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or, explique l’origine du problème : «Une trentaine de communes du Beaujolais, en recherche de valorisation, ont fait la démarche pour obtenir l’AOC Bourgogne. L’Inao, pour y répondre favorablement, doit réviser et redéfinir la zone d’appellation Bourgogne en s’appuyant sur différents critères». L’Inao va ainsi étudier la géologie, le climat et l’histoire des vignobles. «L’âge des vignobles serait également pris en compte: plus ils sont récents, moins ils auraient de chance de conserver leur appellation. En Côte-d’Or, le Châtillonnais et le Dijonnais sont concernés. L’Yonne et la Saône-et-Loire risquent gros également», poursuit Christophe Suchaut.

La riposte
Une «guerre» est donc déclarée entre la Bourgogne et l’Inao. Plusieurs rendez-vous se succèdent pour mobiliser les troupes vigneronnes sur la région, une réunion d’informations s’est d’ailleurs tenue à Châtillon-sur-Seine le 22 janvier. Une soixantaine d’élus et de vignerons étaient présents. Bruno Verret et Guillaume Willette, le président et le directeur du syndicat des bourgognes, ont exprimé leurs inquiétudes : «Ce dossier remonte très loin puisque, depuis 1937, aucune délimitation des appellations bourguignonnes dans le Beaujolais et le Chablisien n’a été réalisée. Suite à la crise structurelle des années 1990, certains dans le Beaujolais ont vu l’opportunité d’une reconversion massive profitant ainsi du flou juridique qui en résultait». Des questions de fond restent en suspens : «Qu’est-ce qu’un Bourgogne ? Est-ce qu’un pinot ou un chardonnay sur un sol calcaire, avec un climat tempéré, est une définition suffisante ? Quels critères pour définir qui et où peut-on produire du Bourgogne?» Le rapport de la commission est jugé «partial», rédigé «sans réelle concertation», et celui-ci «ignore l’absence de liens historiques entre le Beaujolais et la Bourgogne». Les craintes bourguignonnes concernent un détournement de notoriété, une dégradation de la qualité perçue des vins de Bourgogne, une perte de production dans les communes concernées, des plantations anarchiques dans le Beaujolais, une délocalisation de la production et du vignoble vers le sud, ainsi qu’une surproduction qui aurait des conséquences dans toutes les autres appellations.

Quel sentiment sur le Châtillonnais ?
Le syndicat de défense des intérêts viticoles des coteaux du Châtillonnais, présidé par Alain Gillon, se mobilise et sensibilise les élus de tous horizons. D’autres le sont également par courrier ou lors de rencontres en direct. Selon Alain Gillon, une exclusion de l’AOC engendrerait des «bouleversements dramatiques» pour la filière vitivinicole châtillonnaise. Le président du syndicat rappelle les efforts des vignerons de son secteur sur «la qualité et le développement économique, avec de nombreux jeunes installés qui ont investi dans une production et un terroir dans lesquels ils croient fortement», «La spécificité du terroir châtillonnais à produire des bourgognes et crémants de Bourgogne est reconnue par l’ensemble de la filière et par les consommateurs. Les différents metteurs en marchés sont présents sur le secteur et la production est écoulée en grande partie sur les marchés vrac, mais aussi de plus en plus valorisée au domaine. La création du Parc National, même si le sujet peut diviser, ouvre également des espoirs de développement en vente directe».
votre publicité
photo article

Récolte de pommes de terre - Pas trop la frite

[En ligne le 24-09-2020]

photo article

Ouverture de la chasse - Ils rattaquent

[En ligne le 09-09-2020]

photo article

Production laitière - Environnementalement vôtre

[En ligne le 09-09-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1597

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux