Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 28-11-2019]

Colza

Une formation pour savoir quel chemin prendre

photo article
Après une nouvelle année compliquée, les agriculteurs se posent la question de continuer ou non le colza.
En janvier prochain, la Chambre d’agriculture de l’Yonne organise une formation autour du colza intitulée : «le colza, j’arrête ou je continue ?» Avec pour objectif d’aider les agriculteurs à cultiver le colza dans les meilleures conditions possible ou à trouver une culture de remplacement adaptable à leur assolement.
«Le colza, j’arrête ou je continue ?» C’est une question que se posent bon nombre d’agriculteurs dans l’Yonne, surtout après les rendements catastrophiques de ces dernières années.

C’est aussi le nom de la formation que propose la Chambre d’agriculture de l’Yonne. Les mardis 21 et 28 janvier 2020, de 9 heures à 17 h 30, Cédric Bachelier, conseiller grandes cultures à la Chambre d’agriculture de l’Yonne interviendra sur ce sujet. «C’est une formation pour faire réfléchir les agriculteurs à la place du colza dans leur rotation et dans leur système de culture», indique-t-il. «Pour qu’ils voient, au vu des difficultés d’implantation des deux derniers automnes, comment faire pour, soit implanter un colza dans les meilleures conditions et continuer à le cultiver, soit déterminer quelle culture ou quels changements peuvent être mis en place dans le système de culture».
L’objectif pour l’intervenant et les agriculteurs est d’identifier, ensemble, les difficultés rencontrées dans la culture du colza et de voir ce qu’il est possible de mettre en place pour éviter ces difficultés, si tant est qu’elles soient évitables. «On va aussi dérouler l’itinéraire technique idéal dans la situation culturelle de l’Yonne».

Un plan d’action personnalisé
La formation, qui est une nouveauté de cette année, est ouverte à une quinzaine de personnes. «L’idée est qu’à l’issue des deux premiers jours de formation, chacun ait un plan d’action personnalisé à mettre en place sur son exploitation», continue Cédric Bachelier. «Cela va dépendre dans un premier temps du choix prit par l’agriculteur. Si on arrête ou si on continue la culture du colza. Et de l’assolement pour savoir ce que l’on peut mettre comme culture de remplacement si on décide d’arrêter le colza».

Une demi-journée est prévue en mai ou en juin (date à définir avec les stagiaires) pour faire un point. «On laisse passer le printemps et on se voit pour savoir comment les agriculteurs envisagent la campagne suivante», développe-t-il. «On fera le bilan du plan d’action, ce qui a été mis en œuvre, ce qui reste à mettre en place, les éventuelles choses à changer…»

Pour plus de renseignements ou pour s’inscrire, se rapprocher de Cédric Bachelier au 03 86 34 23 48 ou à
c.bachelier@yonne.chambagri.fr.
Le bulletin d’inscription est à récupérer et à retourner à la Chambre d’agriculture de l’Yonne avant le 12 décembre. Le repas est à la charge du participant. La formation est gratuite pour les contributeurs Vivea et s’élève à 550 € pour les non-contributeurs Vivea.

Une attestation de fin de formation sera remise aux agriculteurs à l’issue de la formation.

Les mardis 21 et 28 janvier 2020, de 9 heures à 17 h 30 à la Chambre d’agriculture de l’Yonne, puis une demi-journée à définir avec les stagiaires, de 9 h à 12 h 30.

Christopher Levé

photo article

Événement - Le football et l’AJA placés sous le signe de l’agriculture

[En ligne le 05-12-2019]

photo article

Portrait - Du Népal à l’animation syndicale

[En ligne le 28-11-2019]

photo article

Innov’action - La certification Haute valeur environnementale (HVE)

[En ligne le 28-11-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1556

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux