Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 21-11-2019]

Grandes cultures

Le slip devient un outil agronomique

photo article
L’équipe Grandes cultures au momoent de l’enterrement des slips
L’équipe Grandes cultures de la Chambre d’agriculture a enterré récemment plusieurs slips dans des parcelles pour étudier l’état de l’activité biologique des sols. Au-delà de l’aspect insolite, c’est avant tout une véritable expérimentation.
L’idée du test de slip consiste à évaluer l’activité biologique de son sol en enterrant des sous-vêtements (slips) en coton bio dans les parcelles pendant quelques mois. Il permet de visualiser l’intensité des phénomènes de dégradation et de minéralisation de la matière organique dans le sol et d’estimer le niveau d’activité biologique du sol, dans la parcelle, en conditions réelles. Le degré de dégradation, mais aussi la couleur renseignent sur les éventuels problèmes de la parcelle (anaérobie, compaction…). Les différences peuvent être importantes d’une conduite à l’autre. Le test ne répond pas à un protocole scientifique établi, mais est un indicateur visuel contribuant à mieux connaître son sol c’est un outil simple à mettre en place dans l’animation avec les agriculteurs. Des déterrages vont être ainsi menés de décembre 2019 à juin 2020.

Théophile Mercier

votre publicité
photo article

Circuits courts - La bonne santé des magasins de producteurs

[En ligne le 08-07-2020]

photo article

Installation - Le renouveau du centre équestre de Château-Chinon

[En ligne le 08-07-2020]

photo article

Enseignement - Orientation: Pourquoi pas l’alternance ?

[En ligne le 08-07-2020]

reperes

Benoît Mathé, élu à la commission végétale de la Chambre d’Agriculture.

« Cette opération a un double intérêt : d’une part elle sert à montrer aux agriculteurs, qui ne connaissent pas les services de la Chambre d’agriculture, mais aussi au grand public, l’intérêt que la profession et la chambre consulaire portent à l’agroécologie et à la fertilité des sols. L’idée est d’enterrer des slips 100 % coton en les relevant à différents intervalles de plusieurs mois pour évaluer la dégradation de la matière organique. C’est pour nous un bon indice de l’état d’activité du sol. Les slips ont été pesés avant mise en terre au millième de gramme et le seront à leur déterrage. Trois expérimentations ont ainsi été menées dans trois parcelles différentes : une parcelle TCS avec apport fréquent de matières organiques ; une parcelle en TCS sans apport de matière organique et une parcelle en semi-direct. Nous vous tiendrons informé de l’avancée de ces travaux ».

RECHERCHE

ÉDITION N°1586

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux