Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 14-11-2019]

Sangliers

Un argumentaire collectif pour un retour à l’équilibre

photo article
Après trois premières réunions consacrées aux dégâts de sangliers sur le territoire de l’Yonne, la FDSEA 89 rencontrait ce dimanche le Préfet et le Directeur Départemental des territoires sur la Foire Saint Martin, à Auxerre. L’occasion aussi de revenir sur les dossiers agricoles dont le sanglier.
«C’est un bien triste tableau que nous faisons depuis trop longtemps», commence Damien Brayotel, président de la FDSEA de l’Yonne. «La machine s’emballe». Quelques secteurs font lourdement augmenter la facture : en ne prélevant pas assez de sangliers, en continuant à appliquer des consignes de tirs malgré la demande de la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Yonne de ne pas le faire, et en voulant à tout prix maintenir de grosses populations de sangliers localement. L’explosion des dégâts et des demandes d’indemnisations ne sont une bonne affaire pour personne.

La faute à qui ? Il faut déjà prendre en compte que c’est la population globale de sangliers qui augmente en Europe. Faute de prédateurs, faute d’hivers rudes, le sanglier se multiplie.

Ensuite, il faut aussi constater que le plan de gestion du sanglier mis en place en 2003 dans l’Yonne avait aussi pour objectif d’augmenter les populations. Enfin, le principal «prédateur» des sangliers se fait rare : le nombre des chasseurs diminue. C’est un cocktail détonnant.

La croisée des chemins
Selon Willy Schraen, président de la Fédération Nationale des Chausseurs de France, 85 % des dégâts de sangliers sont concentrés sur 15 % des communes.

Il continue en disant que si les chasseurs de France ne reconnaissent pas la totalité des responsabilités des dégâts de sangliers, il est aussi des territoires où c’est aux chasseurs de savoir se remettre en cause a martelé le président dans une missive envoyée à tous les chasseurs de France. L’Yonne n’échappe pas à cette règle.

La Fédération des chasseurs doit trouver des solutions pour financer les dégâts de gibier. Le président Lecas a mis en place un nouveau système de prélèvements financiers en 2019, les territoires sont aujourd’hui plus sollicités pour financer.

Un constat encore imparfait
Selon les trois premières réunions réalisées par Marianne Ranque pour le compte de la FDSEA de l’Yonne, les dégâts sont aussi très concentrés autour de certains massifs forestiers.

Quelques grandes chasses continuent de «jouer» sur des tableaux déraisonnables, de ne pas prélever assez de sangliers pour justifier des actions vendues très cher. Ce sont les petites chasses qui trinquent car elles aussi doivent payer pour les sangliers du voisin.

La hausse des taxes «hectare» pour financer les dégâts risque de pénaliser aussi les chasseurs en rendant le coût de la chasse inaccessible aux chasseurs modestes. Nous sommes face au risque de voir le nombre des chasseurs diminuer encore plus vite dans le département. L’ambition de la FDSEA est d’échanger avec ses adhérents ainsi que leurs voisins pour faire un état des lieux le plus précis possible en ce début d’automne où jamais on n’avait vu autant de dégâts.

Une mauvaise glandée, des sols trop secs et c’est en plaine que les sangliers se sont précipités sur les récoltes encore sur pied et les semis en cours.

Que fait l’État ?
Le Préfet de l’Yonne, Patrice Latron, a pris un arrêté de battue administrative, il dépêche aussi les lieutenants de louveterie pour des tirs de nuit. Une quarantaine de sangliers… c’est un premier pas. Le Préfet a aussi prescrit une réunion de crise à la DDT, ce 15 novembre.

Nous vous informerons dès la semaine prochaine des mesures prises. Pour le Président de la FDSEA, le Préfet a entendu, maintenant la FDSEA attend la mise en œuvre d’un plan concerté entre chasseurs et agriculteurs pour des solutions concrètes soient mises en place territoire par territoire.

Cette année, il faudrait doubler les tableaux de chasse sangliers pour diminuer la pression.

Philippe Loussot, directeur de la FDSEA de l’Yonne

photo article

Événement - Le football et l’AJA placés sous le signe de l’agriculture

[En ligne le 05-12-2019]

photo article

Colza - Une formation pour savoir quel chemin prendre

[En ligne le 28-11-2019]

photo article

Portrait - Du Népal à l’animation syndicale

[En ligne le 28-11-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1556

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux